vertus

L’interet principal de cette pante réside dans sa richesse en vitamines A, B1, B2 et C, en acide folique, anthocyanes et flavonoïdes (polyphénols), ainsi qu’en fibres. Parmi ces substances, on trouve de nombreux antioxydants qui protégent les cellules de l’organisme contre les phénomènes d’oxydation et de vieillissement (effet contre les radicaux libres) ! Pour comparer le pouvoir antioxydant des differents aliments, le départment americain de l’agriculture a mesuré les « scores ORAC » * (Oxygen Radical Absorbance Capacity) de plus de 300 aliments :

Poudre de marc d’aronia : 74200
Aronias secs : 47800
Aronia frais : 16062
Airelles : 9584
Cassis : 7960
Myrtilles – bleuets : 6552
Mûres : 5347
Framboises : 4882
Pommes gala : 2828

*Exprimé en micro moles d’équivalent Trolox par 100g.

L’aronia contient donc une des plus fortes teneurs mesurées à ce jour pour un fruit !

 

Des effets favorables de l’aronia ont étés observés sur :

– le cancer
– les maladies cardiovasculaires
– les allergies
– la circulation sanguine
– la baisse de la pression sanguine
– la régulation du taux de sucre dans le sang
– le cholestérol
– les maladies du foie et des reins
– le système digestif –
– les effets de la radio et la chimiothérapie
– les maladies enfantines comme la scarlatine et la rougeole

 

Effets supplémentaires d’une cure d’aronia:

– Fortifie le système immunitaire 
– action anti-inflammatoire
– action bactériostatique
– action antivirale contre le virus type A de la grippe
– drainage des métaux lourds

 

Contre-indications:

gastrite, ulcère d’estomac ou du duodénum, risque d’interactions médicamenteuses avec certaines chimiothérapies.

 

Quantité journalière conseillée:

Baies séchées : 12-15 baies
Poudre de marc d’aronia : 1 cuillère à café
Elixir : 1 cuillère de café
Jus : 1dl

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

 




MENU